à l’atelier

Pour en savoir un peu plus sur les étapes de la construction d’une Compâ

Première opération, le débit – Chaque pièce est tracée sur les plateaux bruts, en rajoutant 1,5cm aux dimensions finies – C’est à peu prés ce qui va partir en copeaux et sciure au cours des  différentes étapes –

Le dégauchissage permet d’obtenir un angle droit entre le chant – épaisseur de la pièce – et le parement – largeur de la piéce

Chaque piéce est rabotée jusqu’à sa taille définitive –

les plateaux des tables sont assemblés et collés –

Chaque piéce est poncée avec une ponceuse à bande et un gros grain (80), puis à la ponceuse orbitale, avec du grain plus fin (120)- Les angles sont abattus à la main –

Les pieds sont entaillés à mi bois à la toupie, à l’aide d’un gabarit –

Collage des pieds au plateau

première couche d’huile, egrennage au papier de verre très fin, puis deuxième couche –

enfin, dernière opération, le marquage au fer chaud –